Délégationdu Gard

Des nouvelles inquiétantes de notre partenaire au Burkina Faso

Des nouvelles inquiétantes de notre partenaire au Burkina Faso

publié en février 2019

" Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré, le président , décrète l’état d’urgence dans plusieurs provinces".

« Selon des témoins, les hommes armés sont arrivés à bord de motocyclettes en tirant des coups de feu en l’air. Certains se sont rendus au domicile du chef de village de Yirlou de la commune de Barsalogho, qu’ils ont abattu avec un de ses fils avant de repartir », poursuit l’informateur.

- Représailles anti-Peuls : Un habitant de Barsalogo, joint depuis Ouagadougou, a raconté à l’AFP qu’après le départ des assaillants, « des groupes de Mossis proches du chef de village ont attaqué un campement de Peuls, accusés d’être complices des terroristes ». « Sept éleveurs peuls ont été lynchés à mort » par ces groupes qui ont également incendié leurs cases, confirme une source sécuritaire, précisant qu’un dispositif de sécurité a été déployé sur les lieux.

Les Mossis dénoncent l’assimilation des peuls aux groupes djihadistes de la région

......Lundi, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a décrété l’état d’urgence dans plusieurs régions du pays, afin de contrer la menace terroriste des islamistes armés. Cela fait suite à la mort de dix gendarmes, tués jeudi 27 décembre dans une embuscade à Toeni, une localité située au nord-ouest de Ouagadougou. "

Imprimer cette page

Faites un don en ligne