Délégationdu Gard

À Alès

Bilan de l’équipe et ses projets pour 2020

L’équipe d’Alès trace le bilan de ces activités durant 2019 et annonce quelques uns de ses projets. Elle en appelle aux bonnes volontés.

Bilan de l'équipe et ses projets pour 2020

publié en février 2020

Nous sommes actuellement quatre-vingt-sept bénévoles répartis sur deux sites : les Baronnie, les Tamaris. Nous avons une "maîtresse de maison", un monsieur Logistique, Sylvie qui assure l’entretien des locaux, une trésorière qui outre la trésorerie nous aide dans la gestion lorsque nous rencontrons des difficultés, une "professionnelle" de la réflexologie, et l’analyse de nos pratiques . Treize nouveaux bénévoles et une jeune volontaire en service civique sont venus agrandir notre équipe. Nous avons une pensée pour Jean Brahic décédé cette année, il faisait partie de l’équipe d’Alès depuis sa création (plus de soixante ans). Nous n’oublierons pas sa gentillesse et son visage souriant.

Voici quelles ont été nos activités durant 2019 :

  • l’Accueil-café assuré tous les matins du lundi au vendredi, dans un espace où chacun des visiteurs peut parler, s’informer, ne pas se sentir seul.
  • un accompagnement individuel, de janvier à juin, lors des permanences le mardi après-midi. Une réflexion est actuellement en cours à la délégation sur une autre forme d’accueil et sur la politique de l’accueil social. Nous recevons de nombreuses familles de migrants (demandeurs d’asile ou déboutés).
  • des ateliers collectifs : > l’atelier Apprentissage de la langue française, le Bain de langage, > les ateliers du Mercredi après-midi, dans lesquels nous proposons des temps de création de projets, de réflexion et de mobilisation, > au sein de l’atelier Femmes, nous avons proposé quatre rencontres sur les thèmes : hébergement, santé, éducation, travail. Leurs contributions ont apporté des éléments pour le rapport statistique 2019, > le Kadicafé à Tamaris, espace qui donne la parole aux habitants dans l’objectif d’une mobilisation citoyenne pour comprendre la vie du quartier, ses atouts et ses besoins, > l’atelier Enfants qui fonctionne en même temps que l’atelier des mamans, > l’atelier Couture qui propose un moment de convivialité tout en apprenant et en mettant sa créativité à l’œuvre, > la Voix des hommes, espace d’écoute et de propositions ouvert à un public masculin qui évolue vers une activité bricolage.

L’accompagnement des plus fragiles s’est articulé aussi autour de :

  • l’accompagnement scolaire : pour des écoliers en classes primaires et à quelques jeunes collégiens avec lesquels les parents sont toujours associés,
  • les visites à domicile, en binôme pour rompre l’isolement, apporter du réconfort, de la joie dans le quotidien,
  • des temps spirituels avec les pères Gérard Chassang, Michel Hierle et sœur Geneviève,
  • trois boutiques solidaires où sont proposés vêtements, jouets et mobilier. et qui offrent outre un service et un bien matériel, un espace de partage, d’échanges, un lieu de solidarité et de lien social.

Nous avons travaillé avec des partenaires comme :

  • dans le cadre de l’épicerie solidaire d’Alès, avec l’Entraide protestante, St-Vincent-de-Paul, l’Armée du salut, le CCAS,
  • avec le collectif migrants composé de 15 associations et de particuliers,
  • avec un groupe de femmes du Burkina Faso dont le pays est actuellement, en grande souffrance,
  • avec des mouvements de jeunes, des catéchistes, des scouts, le lycée de-la-Salle, l’association l’Espérance dans le cadre de la solidarité chez les enfants,
  • avec les paroisses d’Alès et de Servas ainsi que l’Œuvre d’Orient avec lesquelles nous avons participé à un concert en présence de nombreux migrants. Selon les mots du P. Merchat : « Un temps fraternel dans une belle église remplie où les chants ont résonné. Cet événement avait un caractère universel et une belle ouverture  ».

Nous avons été en lien avec :

  • le réseau MVE (Mieux vivre ensemble),
  • l’Association IO du lycée Bellevue, dans l’opération du repas solidaire de Noël,
  • le lycée de la-Salle, dans l’opération Collecte de jouets et les mamans conteuses,
  • les Jeunes républicains, dans l’opération Collecte de jouets,
  • le Conseil citoyen de Tamaris,
  • des jeunes de l’école de Mines,
  • Terre de convergence lors du rassemblement, en août.

Plaidoyers, rencontres citoyennes ou festives nous ont rassemblés lors de :

  • deux rencontres citoyennes qui ont contribué au débat national en recueillant la parole et les propositions des personnes en précarité et de celles qui se battent à leurs côtés. Un compte rendu de ces rencontres a été présenté à Annie Chapelier, député du Gard.
  • deux plaidoyers sur la place publique : > en direction des communautés chrétiennes sur le changement de regard vis à vis des migrants et la position du Secours Catholique, > en direction de l’ensemble de la population sur les préjugés,
  • une rencontre avec des membres Caritas Turquie,
  • une rencontre festive avec l’équipe d’animation territoriale, le dimanche 19 mai, à Malataverne,
  • la Fête de l’été du Secours Catholique et le repas de Noël solidaire,
  • deux jours de braderie, à l’espace Chamson.

L’année 2019 a été une année très riche. Encore un grand merci à tous. Mais pour continuer tout cela, nous faisons appel à de nouveaux bénévoles, vous êtes nos meilleurs ambassadeurs.

L’équipe projette dans le calendrier 2020 :

  • une loto annuel, le 1er mars,
  • la semaine solidaire avec l’école publique de St-Julien-les-Rosiers début avril,
  • une journée Solidart Jeunes, le 25 avril, avec pour thème l’inter-générationnel,
  • deux jours de braderie, fin avril, à l‘espace Chamson,
  • la participation à La Fête des voisins, le 29 mai,
  • la création d’un espace pour l’atelier Voix des hommes,
  • la poursuite de l’aménagement de la boutique vêtements,
  • une démarche « Dons par terminaux de paiements », en direction des commerçants. Nous avons un premier commerce l’Univers du sommeil,
  • la poursuite des rencontres spirituelles avec le Père Chassang et le Père Hierle, cette année sur l’Évangile de saint Marc,.
  • des activités périscolaires dans le cadre du programme de réussite éducative de l’agglomération qui pourrait se dérouler dans l’école publique de Rochebelle.

Bonne année 2020 pour vous et vos familles.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne