Délégationdu Gard

Portrait de vie : Jean-Pierre Bossut

Après une vie active riche, tant sur le plan familial que professionnel avec un travail qui m’a toujours amené à être au contact des personnes, le besoin de continuer à accorder du temps auprès de personnes en demande s’est tout naturellement imposé à moi. Il faut aussi noter le soutien du noyau familial qui accepte de partager cette action prenant quand même du temps sur la famille.

Pourquoi le Secours Catholique ? Pourquoi pas ? D’une part, mes convictions personnelles. D’autre part, l’esprit humanitaire et l’espoir en l’homme.

Cela m’a conduit à m’investir principalement dans : l’activité de l’accueil vers les personnes en difficulté dans divers domaines ; l’atelier informatique (ce qui me permet de transmettre le savoir et de rendre les gens autonomes, etc.). Implication aussi dans d’autres domaines, en fonction des besoins et de mes disponibilités.

Le bénévolat est pour moi une source intarissable d’enrichissement humain, puisqu’on reçoit beaucoup plus que ce que l’on donne. S’occuper des gens dans une société de plus en plus individualiste, avec des personnes en grande difficulté, devient nécessaire et urgent.

Le bénévolat est aussi une source de remise en question constante, il permet aussi de mieux se connaître, d’apprendre sur soi, de revoir ses jugements de valeur, surtout dans notre société qui demande toujours plus. L’homme devient un bien malléable et corvéable à merci, on le prend, on le jette.

C’est pourquoi être bénévole est important, s’il n’y avait qu’une chose à retenir du bénévolat, c’est rendre sa dignité à l’homme.

Devenir bénévole, c’est donner un peu de temps, d’amitié et de cœur. Espérer améliorer le quotidien d’une personne ou plus. Puisque l’on ne peut pas tout changer dans ce monde, penser qu’une goutte d’eau plus une goutte d’eau fera peut-être la rivière.

Alors soyez partant, essayez, et constatez par vous-même.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne